Rumeur sur la mort d’Abou Zeid: les Français font des vérifications sur un corps

Un des principaux chefs d’Aqmi, Abou Zeid, aurait été tué il y a quelques jours par l’armée française au Nord-Mali, selon plusieurs médias. Retour sur le parcours d’un des islamistes les plus redoutés dans la région du Sahel.Image

« Pas de confirmation officielle » de la mort d’Abou Zeid, l’un des chefs d’Aqmi, dit ce matin la porte-parole du gouvernement français. L’annonce de sa mort « est à prendre au conditionnel », ajoute Najat Vallaud-Belkacem à propos du chef jihadiste du nord du Mali. Pourquoi cette prudence ? Parce que – c’est une information RFI -, les Français sont en train de faire des vérifications sur un corps.

Publicités